La Chine et la France souhaitent renforcer leur partenariat stratégique

Ajouté au 12/07/2010 par SHI Lei

Le président du Comité permanent de l’Assemblée populaire nationale de Chine (APN, parlement chinois), Wu Bangguo a rencontré vendredi à l’Elysée le président français Nicolas Sarkozy, avec lequel il a abordé l’approfondissement du partenariat stratégique forgé entre les deux pays ainsi que les relations économiques et commerciales bilatérales.

Les relations sino-françaises ont connu un développement considérable depuis l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays il y a 46 ans, a rappelé M. Wu.

La Chine et la France, deux pays influents du monde, partagent des intérêts communs dans de divers domaines. Au moment où la situation internationale connaît des évolutions profondes et complexe, la Chine considère la France comme un partenaire indispensable dans les affaires internationales, avec laquelle elle souhaite fortifier le partenariat stratégique global, a souligné M. Wu.

Le mécanisme du G20, qui révèle la nécessité objective de la globalisation économique et la multipolarisation mondiale, a joué un rôle remarquable dans la gestion économique et financière pendant la période de la crise, a constaté M. Wu.

La Chine souhaite oeuvrer avec les membres du G20, y compris la France, pour concrétiser les résultats de chaque sommet dans le cadre de G20, et pour transformer ce mécanisme de réponse à la crise en mécanisme régulier de gestion économique globale, a indiqué M. Wu.

La Chine et la France ont eu des coopérations réussites dans le domaine économique et commercial dans le passé. En plus des domaines de coopération traditionnelle tels que le nucléaire civil, l’aéronautique et le transport, les deux parties possèdent un potentiel envisageable dans les domaines de nouvelles énergies, de nouveaux matériaux, des technologie à bas carbone et de l’économie “verte”, a-t-il fait remarquer. Avec les efforts des deux côtés, les relations économique et commerciale sino-françaises seront renouvelées en un nouveau partenariat économique et commercial durable.

Pour sa part, le président français Nicolas Sarkozy a affirmé que la Chine est une puissance inégligeable dans le monde d’ aujourd’hui et un partenaire stratégique important de la France.

Soulignant que la France attache une grande importance à ses relations avec la Chine, M. Sarkozy a rappelé avoir effectué déjà quatre visites après son entrée en fonction en qualité de président français.

La France, qui assumera l’année prochaine la présidence tournante du G20, souhaite accélérer l’amélioration de la structure du G20 et promouvoir la gestion économique mondiale en renforçant sa coopération avec la Chine, a ajouté le président.

M. Wu est arrivé mercredi après-midi à Paris pour une visite de sept jours en France. Il a rencontré mercredi et jeudi le Premier ministre français François Fillon, le président du Sénat français Gérard Larcher et le président de l’Assemblée nationale Bernard Accoyer. Il se rend ensuite dans des provinces françaises pour y rencontrer des représentants des milieux économiques, culturels, technologiques ainsi qu’éducatifs français.

Le séjour de Wu Bangguo en France est la première étape de sa tournée en Europe, qui doit l’emmener ensuite en Serbie et en Suisse.