La Chine appelle à augmenter les droits à la parole des économies émergentes dans la formulation des normes comptables internationales

Ajouté au 12/07/2010 par SHI Lei

La Chine a appelé jeudi à augmenter les droits à la parole des économies émergentes et des pays en développement au cours de la formulation des normes comptables internationales.

La Chine continuera à promouvoir les réformes portant sur ses propres normes comptables, pour que ces dernières se rapprochent des normes IAS. Elle espère aussi que le Bureau des normes comptables internationales (International Accounting Standards Board, IASB) prendra davantage en considération les opinions des économies émergentes afin de renforcer l’autorité des normes IAS, a déclaré Wang Jun, vice-ministre chinois des Finances, lors d’une réunion de deux jours à Beijing.
Le président de l’IASB David Tweedie a salué les efforts de la Chine dans la réforme de ses normes comptables et s’est engagé à améliorer la qualité du rapport financier international.
La réunion a vu la participation d’une cinquantaine de responsables et membres du ministère chinois des Finances, de l’IASB et de Hong Kong Society of Accounts.