Changan et PSA signent un contrat pour créer une coentreprise en Chine

Ajouté au 12/07/2010 par SHI Lei

Le groupe automobile China Changan (CCAG) et le constructeur automobile français PSA Peugeot-Citroën ont signé vendredi à Paris un contrat portant sur la création d’ une coentreprise à parité en Chine, a constaté un journaliste de Xinhua.

Ce contrat a été signé par Xu Bin, président de China South Industries Group Corporation, actionnaire principal de Changan, et Philippe Varin, président du directoire de PSA, en présence de Wu Bangguo, président du Comité permanent de l’Assemblée populaire nationale (APN, parlement) chinoise, et de Bernard Accoyer, président de l’Assemblée nationale française.

Selon un communiqué conjoint publié par les deux groupes, la nouvelle coentreprise concentrera, dans un premier temps, ses efforts sur l’introduction en Chine de la ligne DS de la marque Citroën, ainsi que sur le lancement d’une nouvelle marque spécifique, indique un communiqué conjoint.

Le contrat prévoit que la co-entreprise pourra commercialiser des véhicules sous les autres marques des deux partenaires : Peugeot et Changan.

Basée à Shenzhen (sud de la Chine), la joint-venture aura, dans un premier temps, une capacité de production annuelle de 200.000 véhicules et moteurs qui répondront aux meilleures normes environnementales.

La coentreprise sera dotée d’un capital de 4 milliards de RMB ( environ 444,4 million d’euros), réparties à parts égales entre les deux partenaires. Le montant de l’investissement initial est de 8, 4 milliards de RMB (933,3 millions d’euros).

Le lancement du premier véhicule est prévu pour le second semestre 2012, poursuit le communiqué, ajoutant que ce projet doit être soumis à l’approbation finale par les autorités compétentes des deux pays.

“C’est une bonne nouvelle. Nous nous permettrons ainsi de fournir à nos clients chinois des produits et des services d’une meilleure qualité”, a déclaré Xu Liuping, PDG de CCAG.

“La ligne DS est un produit encourageant. D’ici cinq ans, nous travaillons vers une production annuelle de 200.000 à 300.000 véhicules”, a prédit M. Xu, ajoutant que la coentreprise développera sûrement sa propre marque dans l’avenir.

La signature du contrat est une “étape très importante” pour le développement de PSA, a déclaré Philippe Varin à Xinhua à l’issue de la signature du contrat.

“Nous avons trouvé le moyen de créer une deuxième joint-venture (en Chine) pour développer les véhicules utilitaires et puis la ligne DS de Citroën. On va pouvoir étendre notre présence en Chine sur les segments sur lequels nous ne sommes pas aujourd’hui avec notre premier partenaire”, a précisé M. Varin.

“Cette étape est encore plus importante pour le groupe (PSA), puisque que nous allons pouvoir aller plus vite et gagner la part du marché en Chine, nous avons un objectif d’aller plus vite que la croissance du marché”, a dit à Xinhua Hugues Dufour, responsable de la communication de PSA.

Avec 3,188 millions de véhicules vendus en 2009 dans le monde, PSA est le deuxième constructeur automobile européen. Il est déjà présent en Chine à travers notamment sa joint-venture avec le groupe Dongfeng Motor et son centre de recherche à Shanghai. Avec plus de 272.000 véhicules vendus en 2009, la Chine est le 2ème marché de PSA.

CCAG regroupe 21 entreprises de production automobile, ayant une capacité de produire 2,2 millions d’unités. Avec près de 1,87 million de véhicules fabriqués et vendus en 2009, il s’est classé à la 4ème place parmi les groupes automobiles chinois.