La Chine n’accorde plus de prêts aux industries hautement polluantes

Ajouté au 28/06/2010 par SHI Lei

L’organisme du contrôle bancaire de Chine a ordonné lundi aux organismes financiers d’interdire l’extension de nouveaux prêts pour des projets déjà en cours n’ayant pas respecté les politiques nationales qui visent à éliminer les capacités désuètes, économiser l’énergie et réduire les émissions.

La China Banking Regulatory Commission (CRBC) a annoncé ces nouvelles directives lors d’une conférence de presse, demandant aux institutions financières de contrôler leurs prêts aux industries hautement polluantes et à forte consommation d’énergie et aux industries ayant des capacités de production désuètes.

Les résultats de l’inspection devront être soumis à la CCRB d’ici la fin du mois de juin, a indiqué l’organisation.

La CRBC a également demandé aux banques de renforcer le soutien financier pour les projets majeurs en matière du contrôle des sources de pollution, de l’économie d’énergie et de réduction des émissions.