Interview exclusive avec Bernard Accoyer, président de l’Assemblée nationale française

Ajouté au 28/06/2010 par SHI Lei

Le 20 juin, M. Bernard Accoyer, président de l’Assemblée nationale de France, a accordé une interview exclusive à china.org.cn, en abordant les sujets de l’Expo de Shanghai, la protection de l’environnement et la crise de la dette en Europe.

L’Exposition universelle de Shanghai

« C’est un grand plaisir et nous y voyons un signe d’amitié », a déclaré M. Accoyer, lorsqu’il a été informé du fait que le pavillon France est le premier à avoir accueilli son deuxième million de visiteurs. Selon lui, l’Expo de Shanghai est une occasion précieuse de renforcer les échanges entre les deux pays dans des domaines importants tels que la culture, la santé, l’environnement, et la qualité de vie.

« Les Français sont passionnés par l’Expo de Shanghai, qui a fait l’objet d’innombrables reportages à la télévision, dans les journaux et les magazines », a souligné M. Accoyer.

La coopération sino-française en matière de protection de l’environnement

La Chine est le pays qui investit actuellement le plus dans les techniques destinées à sauvegarder l’environnement. La France, quant à elle, possède un savoir-faire reconnu dans les techniques de protection environnementale. C’est la raison pour laquelle, durant sa rencontre avec le président du Comité permanent de l’Assemblée populaire nationale (APN, Parlement chinois), Wu Bangguo, M. Accoyer a mis une grande importance à la coopération future dans ce domaine. Selon lui, l’environnement est un domaine très prometteur, compte tenu des contraintes en Chine et des techniques développées par des entreprises françaises. « Nous sommes très reconnaissants de l’attention que la Chine porte désormais à l’environnement », a affirmé M. Accoyer.

Il a également révélé que la prochaine conférence de l’ONU sur le changement climatique au Mexique sera l’un des sujets abordés lors des travaux de la grande commission sino-française.

La crise de la dette en Europe

« L’Europe est une aventure récente. Elle a une cinquantaine d’années et est en train de se construire. En se construisant, elle rencontre des crises. L’Europe et la zone euro sont confrontées actuellement à une crise de la dette souveraine. C’est un problème conjoncturel difficile, mais tous les chefs d’État de l’UE ont fait preuve d’une volonté ferme pour surmonter cette crise et préparer ensemble l’avenir”, a déclaré M. Accoyer, interrogé sur le développement futur de l’Union européenne.

Pour résoudre le problème d’endettement des États, la plupart des membres de l’UE ont décidé de réduire leurs dépenses publiques. D’autre part, l’UE a lancé un projet de mise en oeuvre d’un gouvernement économique de la zone euro, de façon de rendre plus performante l’économie européenne. « Nous avons des signes économiques concrets qui sont favorables à la reprise de l’économie de l’UE ». Selon lui, grâce à la forte volonté des gouvernements chinois et français, la crise ne devrait pas remettre en question les projets déjà signés entre les deux pays.

Informations connexes :

Le président du Comité permanent de l’Assemblée populaire nationale, Wu Bangguo, a rencontré dimanche 20 juin à Beijing Bernard Accoyer, président de l’Assemblée nationale française, et les deux parties se sont engagées à renforcer la coopération entre les deux parlements. À l’invitation du maire de Shanghai Han Zheng, M. Accoyer s’est rendu dans l’après-midi du 20 juin à Shanghai, afin d’inaugurer la Journée de la France, dans le cadre de la journée nationale du pavillon France à l’Expo le 21 juin.