La Chine fabrique 90% des vuvuzelas de la Coupe du Monde

Ajouté au 21/06/2010 par SHI Lei

La vuvuzela, la longue trompette en plastique, sujet de fortes controverses du fait des nuisances sonores qu’elle occasionne, s’est avérée être une occasion pour les industriels chinois, bien qu’elle ne rapporte que de faibles marges.

Quelque 90% des vuvuzelas dans lesquelles soufflent les fans de foot pendant la Coupe du Monde sont effet fabriquées en Chine, a rapporté le National Business Daily, citant Wu Yijuan, Directeur de la Ninghai Jiying Plastics Manufacturing Company, située dans la Province du Zhejiang.

D’après lui, son entreprise a fabriqué plus d’un million de vuvuzelas depuis le début de l’année jusqu’au mois d’avril.

Il y a cinq entreprises de ce genre sur la totalité du marché, la plupart étant situées à Ningbo, dans la Province du Zhejiang, et à Shantou, dans la Province du Guangdong, a précisé M. Wu.

Les vuvuzelas sont facturées entre 3 et 8 Dollars US, et la marge des fabricants chinois n’est que d’à peine 5%, d’après l’article.

La production de la société de M. Wu pourrait atteindre 28 millions de Yuans (4 millions de Dollars US) cette année, contre 18 millions l’année dernière.

D’après lui, le marché de la Coupe du Monde a un énorme potentiel, et il estime que le marché total pour ces trompettes devrait dépasser 20 millions de Dollars cette année.

Lin Maoyun, Directrice des ventes de la Guangdong Guangda Toy Company, dit que son entreprise a fabriqué et vendu plus de 20 modèles de vuvuzelas aux Pays-Bas, en Afrique du Sud, au Brésil et en Corée du Sud. D’après elle, les ventes sont meilleures que ce qu’elle avait prévu, et les commandes s’entassent.