La Chine devant le Japon sur le marché publicitaire

Ajouté au 21/06/2010 par SHI Lei

La Chine va dépasser le Japon pour devenir le 2ème marché mondial de la publicité d’ici 5 ans, selon une étude présentée mardi à Hong Kong.

Le marché chinois de la publicité va connaître une forte croissance tandis que le Japon, deuxième marché mondial derrière les Etats-Unis, connaît une stagnation, relève l’étude annuelle du cabinet d’audit international PricewaterhouseCoopers sur le secteur des médias et des loisirs.

La Chine dépassera également le Japon sur le marché des jeux vidéo d’ici à 2012, selon l’étude qui prévoit que l’industrie des jeux vidéo sera quatre fois plus importante que celle de la musique dans la région Asie-Pacifique en 2014.

« Traditionnellement en Asie, le Japon faisait figure de géant », a indiqué Marcel Fenez, responsable du cabinet. « Mais le marché japonais de la publicité a été récemment soit stable, soit légèrement en hausse, ou en baisse. Même si je ne dirai pas que c’est inévitable, la Chine est partie pour surpasser le Japon ».

« Le moteur de la croissance de la Chine, c’est le marché intérieur. Il y a une demande du consommateur pour du contenu high-tech. Le fait que le marché soit difficile pour les (sociétés) étrangères ne ralentit pas la croissance », ajoute M. Fenez.

Principale particularité du marché Asie-Pacifique, et seule région où cela est constaté, tous les secteurs sont en hausse, même ceux des journaux et des magazines qui connaissent des croissances de 10% dans certains pays, comme l’Inde.

Le secteur spécifique des jeux vidéo, qui, dans la région, a représenté un chiffre d’affaires de 19,4 milliards en 2009, « atteindra 40 milliards de dollars en 2014?.

Le chiffre d’affaires global du secteur (édition, télévision, internet, casinos, parcs de loisirs, spectacles sportifs, films, musique, radio), qui s’est élevé à 1.300 milliards de dollars américains en 2009, atteindra 1.700 milliards en 2014, selon l’étude.

Le premier marché mondial, l’Amérique du Nord, en ralentissement, a crû de 3,9% en 2009 à 460 milliards de dollars et s’élèvera à 558 milliards en 2014, toujours selon l’étude.