Un haut dirigeant chinois met l’accent sur la protection du patrimoine culturel

Ajouté au 18/06/2010 par SHI Lei

Li Changchun, membre du Comité permanent du Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois (PCC), a souligné, dans un article publié samedi dans le Quotidien du Peuple, l’importance de protéger le patrimoine culturel chinois, à l’occasion de la 5ème Journée du patrimoine national.

Il a demandé à ce que les efforts de protection de l’environnement aillent de pair avec la préservation du patrimoine.

Les citoyens, en particulier les jeunes, doivent se munir de meilleurs connaissances sur la protection du patrimoine, par des programmes d’éducation et des visites sur les sites historiques, a-t-il poursuivi.

“Cela aidera à augmenter la conscience du peuple pour l’unité des groupes ethniques et le patriotisme”, a-t-il ajouté.

Davantage de fonds gouvernementaux doivent aller vers les musées publics, les projets de préservation des sites historiques et les programmes d’exposition du patrimoine, et de plus en plus de musées, de mémoriaux et de salons d’exposition doivent ouvrir gratuitement leurs portes au public, a-t-il exhorté.

Il a suggéré que les technologies numériques soient largement adoptées en vue de préserver et exposer le patrimoine culturel, afin de permettre aux habitants des régions rurales éloignées de mieux connaître le patrimoine national via Internet.

La Chine fait encore face à de nombreux défis pour la préservation du patrimoine culturel, malgré l’adoption de lois et règlements en la matière, a-t-il affirmé.

“La protection et la promotion du patrimoine culturel sont importantes pour le développement d’ensemble de la Chine, pour l’unité ethnique et la stabilité sociale, mais encore plus pour l’augmentation du “soft power” du pays”, a-t-il conclu.