Révélation au public d’une "partie du crâne de Bouddha" dans un temple de Nanjing

Ajouté au 18/06/2010 par SHI Lei

Des moines bouddhistes et des archéologues chinois ont révélé samedi ce qu’ils croient être une partie du crâne de Sakyamuni, fondadeur du bouddhisme, dans la province orientale du Jiangsu.

L’objet, sorti pour la première fois d’un petit cercueil en or niché dans un autre d’argent, samedi matin à 09h00, est un bout de l’os pariétal du Bouddha, a indiqué maître Chuan Yin, président de l’Association des Bouddhistes de Chine.

Il n’a donné aucun autre détail sur cette découverte faite dans le temple Qixia de Nanjing, chef-lieu de la province du Jiangsu.

Une conférence de presse de l’association sera organisée samedi après-midi.