Retour du président chinois Hu Jintao à Beijing après une visite en Asie centrale

Ajouté au 18/06/2010 par SHI Lei

Le président chinois Hu Jintao a clôturé sa tournée samedi en Asie centrale après s’être rendu en Ouzbékistan et au Kazakhzstan, et avoir pris part au sommet de l’Organisation de coopération de Shangaï (OCS) à Tachkent, la capitale ouzbeke.

M. Hu a débuté sa visite mercredi à Tachkent, où il échangé avec son homologue ouzbek Islam Karimov sur l’état actuel et les perspectives pour les relations bilatérales ainsi que sur des questions régionales et internationales d’intérêt commun.

Les deux dirigeants ont signé une déclaration conjointe pour renforcer le partenariat d’amitié et de coopération entre la Chine et l’Ouzbékistan.

M. Hu et d’autres dirgeants de l’OCS se sont rencontrés vendredi à Tachkent dans le cadre du sommet annuel de l’organisation. Ils ont discuté des stratégies pour la sauvegarde de la sécurité et de la stabilité ainsi que de la coopération pratique dans la région.

Le président chinois a prononcé un important discours au cours du sommet, appelant à l’approfondissement de la coopération pragmatique entre les membres de l’OCS et à la sauvegarde de la paix et de la stabilité dans la région. Il a également présenté une série de propositions pour l’intensification de la coopération à l’intérieur du cadre de l’OCS.

Créée en 2001, l’OCS regroupe la Chine, la Russie, le Kazakhzstan, le Kirghizstan, le Tadjikistan et l’Ouzbékistan. La Mongolie, l’Inde, le Pakistan et l’Iran sont des observateurs auprès de l’organisation.

De Tachkent, M. Hu s’est rendu à Astana. Il s’agissait de sa seconde visite au Kazakhzstan en six mois. Il avait effectué une visite de travail dans le pays d’Asie centrale en décembre dernier.

A Astana, M. Hu et son homologue kazakh, Noursoultan Nazarbaiev, ont discuté des moyens pour faire avancer les relations sino- kakzakh et le renforcement de la coopération pratique. Ils ont également échangé sur les questions internationales et régionales d’intérêt commun.

Les analystes politiques estiment que la visite de Hu en Asie centrale est propice non seulement à la promotion d’un développement durable, sain et stable de l’OCS, mais aussi au renforcement des liens entre la Chine, l’Ouzbékistan et le Kazakhzstan.