Le rôle de l’OCS est crucial dans le maintien de la paix et de la stabilité en Eurasie, déclare un responsable anti-terroriste

Ajouté au 13/06/2010 par SHI Lei

L’Organisation de coopération de Shanghai (OCS) joue un rôle de plus en plus important dans le maintien de la sécurité et de la stabilité en Eurasie, a déclaré un responsable anti-terrorisme de l’OCS.

Jenisbek Jumanbekov, directeur du comité exécutif de la Structure anti-terroriste régionale (RATS) basée à Tachkent, une des deux agences permanentes de l’OCS, a tenu ces propos lors d’une interview accordée à l’Agence Xinhua avant la tenue du sommet annuel de l’OCS à Tachkent, capitale ouzbeke, du 9 au 11 juin.

Le mandat de la RATS est de coordonner et d’aider les pays membres de l’OCS à lutter contre “les trois forces” à savoir le séparatisme, le terrorisme et l’extrémisme, a précisé le responsable, ajoutant que les mesures prises par l’organisation avaient permis aux pays membres de mener des opérations anti-terroristes conjointes efficaces.

M. Jumanbekov a déclaré que l’OCS avais mis en place des mécanismes pour faire face aux nouveaux défis et menaces, et avait renforcé la coordination parmi ses pays membres et des bases de sécurité régionales.

Il a également souligné que la RATS attachait une grande importance à sa coopération avec d’autres mécanismes internationaux et régionaux anti-terrorisme et allait promouvoir activement une telle coopération.

Le comité exécutif de RATS a forgé des relations étroites avec le comité anti-terrorisme du Conseil de sécurité de l’ONU et une telle coopération permettra aux pays membres de l’OCS de participer à l’application de la stratégie anti-terrorisme globale de l’ONU, a ajouté M. Jumanbekov.

Selon une déclaration conjointe sur la coopération publiée en avril, l’OCS et l’ONU ont convenu de coordonner leurs efforts dans les domaines tels que la prévention et la résolution des conflits, la lutte anti-terrorisme, la non-prolifération et la lutte contre les crimes transnationaux, a précisé M. Jumanbekov.