Le Comité France-Chine

Ajouté au 13/06/2010 par SHI Lei

Promouvoir la compréhension et le dialogue économique entre les acteurs économiques des deux pays à travers :

Le Colloque Economique franco-chinois

La Table Ronde des Maires français et chinois

Les Rencontres entre CEO français et chinois

Les Visites de Délégations Chinoises en France

Les Réunions d’information sur la Chine

Les Réunions d’experts à experts sur la Chine

À la demande des autorités françaises et chinoises qui avaient besoin d’un organisme représentant le monde des affaires français dans ses relations avec la Chine, le Comité France Chine a été créé en 1979 sous l’égide notamment du CNPF (aujourd’hui MEDEF – Mouvement des Entreprises de France), de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris (CCIP) et du Centre Français du Commerce Extérieur.

Ayant pris la forme d’une association loi 1901, le Comité France Chine est financé par les cotisations de ses membres, essentiellement des grandes entreprises, maintenant au nombre d’une centaine.Il est dirigé par un Conseil d’Administration qui délègue ses pouvoirs à un Président, assisté de deux Vice-Présidents statutaires et quatre Vice-Présidents. Les affaires courantes et les manifestations sont gérées par un Directeur Général, à la tête d’une petite équipe. La présidence du Comité est assurée aujourd’hui par Jean-Pascal TRICOIRE, par ailleurs Président du Directoire de Schneider Electric.

Le Comité France Chine a un rôle de contact et d’information au plus haut niveau entre les deux pays. Quand la France reçoit un haut dirigeant chinois, c’est le Comité France Chine qui organise la manifestation permettant à celui-ci de s’adresser à la communauté d’affaires française. Le Comité est également à l’initiative de rencontres régulières à vocation économique ou juridique auxquelles sont invités des spécialistes chinois ou français afin de permettre une meilleure compréhension de la Chine.

Depuis 1995, le Comité France Chine organise annuellement le Colloque Economique franco-chinois qui se tient en Chine et rassemble plusieurs centaines de participants chinois. Ces colloques, rendez-vous annuels bilatéraux de haut niveau sont co-organisés avec ses partenaires CCPIT (China Council for the Promotion of International Trade) et le DRC (Development & Research Center) rattaché au Conseil des Affaires d’Etat. Ils permettent aux sociétés françaises de faire connaître leur excellence et partager leur savoir-faire en Chine.
A l’occasion de ces colloques, la délégation officielle, menée d’abord par Raymond Barre puis par Valéry Giscard d’Estaing et depuis 2009 par Jean-Pierre Raffarin, est reçue par les plus hautes autorités chinoises. Une des spécificités de ces manifestations est d’anticiper sur les sujets importants que les entreprises françaises et chinoises sont amenées à placer au cœur de leurs préoccupations.

Depuis 2004, le Comité est aussi à l’origine, chaque année, de la Table Ronde des Maires français et chinois, alternativement reçue par des maires de grandes villes de l’Ouest de la Chine : Chengdu (2005) et Chongqing (2007) et des municipalités françaises : Lyon (2004), Strasbourg (2006) et Grenoble (2010).

Depuis 2009, le Comité France Chine organise des Rencontres de CEO français et chinois, dont les deux premières éditions se sont tenues à Pékin.

Outre l’établissement des dialogues, le Comité a également pour mission d’informer, afin de mieux faire comprendre les problématiques d’actualité chinoises ayant un impact sur l’entreprise.

Il organise des réunions d’information mensuelles sur des thématiques Chine d’actualité à Paris et des réunions d’experts à experts afin d’échanger les meilleures pratiques dans tout domaine. Il édite le « Répertoire des Dirigeants chinois » depuis 2008, qui sera prochainement mis en ligne sur le site du Comité France Chine pour ses membres.

Fort de près de 30 ans d’expérience du marché chinois et de contacts noués dans ce pays, le Comité France Chine offre à ses adhérents et aux entreprises françaises un réseau de relations et d’information qui soutient efficacement leur action, et s’attache activement, au sein du MEDEF, à rendre le dialogue franco-chinois le plus fructueux possible.