La Chine riche en main d’oeuvre veut se transformer en un pays abondant en talents

Ajouté au 13/06/2010 par SHI Lei

Le Comité central du Parti communiste chinois (PCC) et le Conseil des affaires d’Etat (gouvernement central chinois), ont conjointement publié, dimanche, un Plan national de Développement des Talents à moyen et à long terme (2010-2020), visant à doter le pays d’une force de travail hautement qualifiée.

Selon ce plan, l’éducation de la population doit être améliorée et faire partie intégrante du processus de modernisation de la Chine. Le pays doit passer du statut de pays riche en main d’oeuvre à celui de pays abondant en talents.

Ce projet vise à augmenter de 9,2% en 2008 à 20% d’ici 2020 le pourcentage de la population active ayant un niveau d’éducation élevé.

Il distingue six principales catégories de “talents” que le gouvernement aidera à former, allant des responsables politiques jusqu’aux professionnels du secteur social en passant par les chefs d’entreprise et les chercheurs dans les domaines de haute technologie.

D’ici 2020, plus de 85% des fontionnaires devront avoir suivi au moins quatre ans d’enseignement supérieur, précise le document.

Le gouvernement va mettre en place des projets de formation à grande échelle pour encourager davantage de diplômés de l’université à travailler dans les zones rurales du pays afin d’aider leurs habitants à améliorer leurs conditions de vie, ajoute le plan.

En ce qui concerne les professionnels du secteur social, le plan précise que le gouvernement va prendre des mesures pour en former environ 3 millions de personnes d’ici 2020.