Visa veut bloquer les transactions internationales par UnionPay

Ajouté au 07/06/2010 par SHI Lei

Visa International, la principale entreprise de crédit du monde, vient de demander à ses institutions financières membres du monde entier d’interdire les transactions internationales via le système chinois UnionPay à compter du 1er août prochain, a révélé le Beijing News.

Aucune transaction par carte en dehors du continent chinois, que ce soit des paiements ou des retraits dans les distributeurs, ne devra être faite sur le réseau China UnionPay, faute de quoi la banque aurait à payer des frais élevés, d’après la demande.

La première violation de cette demande sera punie de 50 000 Dollars US, et par la suite, 25 000 Dollars US seront exigés chaque mois pour les autres violations, d’après la lettre de demande envoyée aux banques commerciales.

Visa a déclaré mardi que cette initiative n’était qu’une application stricte de ses règles d’exploitation mondiales, car les transactions internationales via d’autres réseaux de paiement pourraient exposer les détenteurs de cartes Visa à de forts risques comme des conflits sur les transactions ou des fuites de données.

Cette décision a pour conséquence que les détenteurs de cartes en Chine ne pourront plus utiliser le réseau mondial de paiement de Visa par le biais du système China UnionPay lors de leurs opérations d’achat à l’étranger dans le futur. Avec pour résultat direct qu’ils auront à payer des frais de change de 1 à 2% et feront face à des risques de taux de change avant rembourser l’argent.

D’après le directeur du centre des cartes de crédit d’une banque commerciale, les conséquences de la décision de Visa seront importantes, car la plupart des institutions membres de China UnionPay à l’étranger offrent des services internationaux par le biais du réseau de paiement mondial Visa, qui couvre plus de 200 pays et régions.

Guo Tianyong, expert bancaire à l’Université Centrale de Finances et d’Economie, pense que cette affaire est provoquée par des conflits d’intérêt entre Visa et China UnionPay.

Bien que Visa compte un grand nombre de détenteurs de cartes en Chine, il ne peut toujours pas mettre sur pied un système complet de délivrance de cartes, dit M. Guo. Et d’un autre côté, ses détenteurs de cartes étrangers ne peuvent utiliser que le réseau UnionPay en Chine, ce qui n’accorde à Visa qu’une faible marge de profit.

Créé en 2002, China UnionPay relie toutes les principales banques et systèmes de paiement des plus grandes villes de Chine. La société a également étendu son réseau à l’étranger à 90 pays et régions.

China UnionPay freinant l’expansion de Visa en Chine et Visa faisant de même sur les marchés étrangers, le conflit était inévitable, dit M. Guo. Il conseille aux sociétés émettant des cartes en Chine d’ouvrir le marché national modérément, tout en s’étendant à l’étranger, car la concurrence est bonne pour le développement de l’industrie des cartes de crédit en Chine.

China UnionPays n’a pour l’heure pas répliqué à l’initiative de Visa.