Les entreprises chinoises encouragées à investir davantage en Afrique

Ajouté au 31/05/2010 par SHI Lei

Les entreprises chinoises qui investissent en Afrique sont encouragées à se détourner des infrastructures et des ressources énergétiques au profit des secteurs de l’agriculture et de la manufacture.

“Les entreprises chinoises peuvent explorer davantage d’opportunités dans les domaines de l’agriculture et de la manufacture, en plus de leurs investissements dans les infrastructures et les ressources,” a rapporté le China Daily samedi, citant Lu Shaye, directeur général du Département des affaires africaines du ministère des Affaires étrangères.

M. Lu a fait cette remarque lors d’un forum sino-africain organisé vendredi à Beijing.

Selon lui, le climat d’investissement en Afrique s’est beaucoup amélioré ces dernières années, de nombreux pays africains ayant appliqué des mesures préférentielles, dont une réduction des taux d’imposition, pour attirer les capitaux étrangers.

Wei Jianguo, ancien vice-ministre du Commerce, s’est fait l’écho des propos de Lu Shaye.

“C’est maintenant le meilleur moment d’investir dans le continent, car l’Afrique a besoin d’améliorer sa structure économique,” a estimé M. Wei.

Investir dans ces nouveaux secteurs profitera également aux entreprises chinoises, compte tenu de la compétition acharnée à laquelle se livre les entreprises occidentales pour les ressources, a indiqué Liang Guining, directeur adjoint du centre de recherche sur les investissements étrangers, dépendant du ministère du Commerce, cité par le journal.