La réparation du temple de Jokhang touche à sa fin

Ajouté au 25/05/2010 par SHI Lei

Depuis sa mise en chantier pendant l’ été 2009, la réparation du temple de Jokhang au Tibet se déroulait correctement. Cette réparation sera achevée avant la fin 2010.

À cause d’une longue histoire et de la corrosion naturelle, ce temple, qui était menacé par certains dommages, s’avèrait dangereux. Le gouvernemnet chinois a versé près de 300 millions de yuans pour la réfection des structures en bois, des murs et des fresques.

Inscrit sur la liste du patrimoine culturel mondial de l’Unesco, le temple de Jokhang a une histoire de plus de 1 300 ans. Grâce à la statue du Bouddha de Jowo Sakyamuni, âgé de 12 ans, qui y est abritée, le temple de Jokhang était considéré comme le plus sacré par les croyants du bouddhisme tibétain.