Santé chinoise: Bataille décisive

Ajouté au 24/05/2010 par SHI Lei

La santé chinoise offre une perspective trompeuse, aux scandales bien visibles (fruit de 20 ans de désengagement
par l’Etat de ses hôpitaux
), tandis que depuis 2003 se construit dans l’ombre (donc invisible du public), un avenir solide sous la volonté du tandem Hu Jintao-Wen Jiabao et du jeune ministre francophone Chen Zhu, armé
de ses sept ans d’internat à Paris (Hôtel Dieu). Cette contradiction apparaît le plus en matière de lutte antitabac.
La Chine a adhéré à une convention l’enjoignant à bannir d’ici 2011 la fumerie en lieux publics. Mais aujourd’hui, ni la police spécifique, ni les campagnes de sensibilisation ne sont là pour matérialiser cet engagement. Et en guise de règlement à l’intérieur du pays, le ministère se borne pour l’instant à interdire le tabac d’ici fin mai 2010 … dans les 19 étages de sa propre tour…