Le groupe français Suez renforce ses opérations sur le marché de Chongqing

Ajouté au 24/05/2010 par SHI Lei

La coopération entre le groupe français Suez et le groupe de gestion des eaux de la municipalité de Chongqing s’approfondit dans plusieurs domaines, tels que l’approvisionnement en eau, ainsi que le traitement des eaux usées pour les particuliers et les industries.

Charles Chaumin, président de Suez Environnement Asie et membre du Comité exécutif, se déclare confiant dans l’avenir du marché du traitement des eaux usées industrielles de Chongqing en raison de sa taille et de la rapidité de son développement économique, notamment dans la zone chimique et industrielle de Changshou (signifiant longévité), où se sont installées plus de 90 entreprises. Son objectif est de devenir une zone chimique et industrielle multifonction en rassemblant des industries de gaz naturel, de pétrole, de biologie, de raffinage, ainsi que de nouveaux matériaux. En outre, la compagnie BASF, l’une des 500 entreprises les plus puissantes au monde, y a également établi un bureau. On prévoit ainsi un immense marché dans les domaines du traitement des eaux d’approvisionnement industriel et des eaux usées.

À mesure que se développe l’économie de Chongqing, de plus en plus de projets de traitement de l’eau usée intéresseront également le groupe Suez. Ce dernier est prêt à coopérer avec la municipalité de Chongqing sur les programmes concernés, a souligné M. Chaumin.

En tant que géant du traitement de l’eau et l’une des entreprises les plus puissantes au monde, pourquoi Suez a-t-elle choisi de pénétrer le marché de Chongqing ?

Selon un analyste, la raison principale est due à la bonne prospective dans le marché de l’eau. Le groupe de gestion de l’eau de Chongqing est coté cette année à la Bourse de Shanghai et est qualifié d’entreprise la plus puissante de la région ouest du pays. La société possède 54 % du marché de l’approvisionnement en eau à Chongqing et 96 % du marché du traitement des eaux usées.

” Cette coopération montre que la relation entre les deux groupes va de l’avant. Avec la mise en service des projets, les revenus du groupe Suez augmenteront encore davantage “, a conclu M. Chaumin.