Printemps 2010 : le grand réveil de la qualité

Ajouté au 20/05/2010 par SHI Lei

Longtemps encore, la Chine conservera son image d’empire du low-cost. Mais déjà se profile un tournant voulu par le pouvoir, série d’actions efficaces pour une montée en qualité des produits, et pour une protection des droits d’auteur. Témoin l’accord bilatéral du 15/03 avec le Japon sur le copyright.
Fruit de 7 ans de débats, il inclut des plans de formation et d’encadrement d’experts, des symposiums, échanges de techniques de conscientisation et de frappe des pirates, pour que les produits japonais puissent décupler leur flux
sur le continent sans crainte d’être copiés. Vaste programme. Sur les 73M de copies saisies en 2006, 18M étaient nipponnes.